Fabien Maurin

Responsable du marché français chez Wooclap

“Plutôt que de combattre les smartphones,
Wooclap les transforme en un outil d’apprentissage exceptionnel.”

Vous êtes une plateforme interactive qui a pour ambition de révolutionner les manières d’enseigner. Selon vous, cette crise a-t-elle déclenché ou accéléré cette révolution à laquelle nous faisons face aujourd’hui ?

Fabien Maurin : “Je crois qu’on peut en réalité distinguer deux révolutions, qui se nourrissent mutuellement : une transformation numérique et une révolution pédagogique. Dans les deux cas, je pense que la crise actuelle a plutôt agi comme un accélérateur de mutations qui étaient déjà à l’œuvre depuis plusieurs années dans l’ESR*.

Sur la question du numérique, la transformation était déjà bien lancée avant la crise : la plupart des établissements ont mis en place des équipes dédiées depuis plusieurs années et disposaient déjà d’une base d’outils (plateformes LMS notamment). L’enjeu a été de compléter les dispositifs, en s’équipant de plateformes de visio ou d’outils d’interaction par exemple. L’autre accélération, c’est celle de l’adoption de ces plateformes : du jour au lendemain, le Covid a obligé les enseignants à s’approprier ces outils – à cet égard, la crise a sans doute fait gagner 2 ou 3 ans aux établissements dans leur stratégie de transformation.

Ce que cette crise a aussi révélé, c’est la nécessité de repenser la manière d’enseigner. Le modèle du cours magistral n’était plus adapté dans un format de cours à distance ou d’enseignement hybride. Il s’est alors agi de travailler sur la scénarisation des cours, de repenser le lien entre le synchrone et l’asynchrone et de réinventer les temps de présentiel. Les méthodes comme la classe inversée ne sont pas nouvelles, mais la crise les a remises au premier plan – et c’est plutôt une bonne nouvelle.” 

*Enseignement supérieur & recherche

Qu’est-ce que la crise sanitaire a changé pour votre entreprise ?

Fabien M. : “Au moment du premier confinement, peu d’enseignants savaient qu’ils pouvaient aussi utiliser Wooclap dans leurs cours à distance : la première étape pour nous a donc été de former les enseignants et les ingénieurs pédagogiques pour leur donner les clés de ce nouveau mode d’enseignement, partager les bonnes pratiques issues de notre communauté d’utilisateurs, créer des ressources…

La crise a ensuite accéléré les réflexions d’un certain nombre d’établissements autour d’outils d’interaction : nous les avons donc accompagné dans cette démarche pour leur permettre de déployer Wooclap et de répondre rapidement à ce besoin d’interactivité dans les cours à distance ou hybrides.
Et puis, comme toutes les entreprises, il nous a fallu apprendre à collaborer à distance, tout en doublant nos effectifs en 2020, ce qui nous a amené à repenser beaucoup de choses en interne pour que cette croissance se déroule au mieux !”

Et  demain, quelles sont vos perspectives d’évolution ? 

Fabien M. : “Il reste encore beaucoup d’incertitudes sur la manière dont la rentrée de septembre se déroulera, mais je pense que, quoi qu’il arrive, les méthodes et les pratiques pédagogiques continueront à évoluer dans les prochains mois. Les enseignants ont appris à enseigner autrement, les étudiants à apprendre autrement – avec les inconvénients que l’on connait, mais aussi avec un certain nombre d’avantages. Pour beaucoup d’établissements, on ne reviendra pas sans doute pas à un mode pré-Covid. Dans ce contexte, l’enjeu pour nous sera de nous adapter aux usages qui émergeront pour continuer à répondre aux besoins de nos utilisateurs.

Cette crise aura aussi servi de véritable laboratoire pédagogique : de notre côté, l’une des directions que nous souhaitons continuer à investiguer est celle de l’apprentissage asynchrone, sur lequel il reste encore beaucoup à faire. Avec Wooflash, notre plateforme de révision lancée l’année dernière, nous souhaitons aller plus loin dans la personnalisation des parcours d’apprentissage et recréer du lien entre enseignant et étudiants dans ces temps asynchrones. Des défis passionnants pour les mois à venir !”

Vous voulez en savoir davantage sur  la solution pédagogique Wooclap ? 

Rendez-vous sur leur site internet